Les objets et l’environnement devraient être désigné pour être utilisé sans modification par le plus de monde possible.

Historiquement ce principe s’adresse aux personnes ayant des handicaps physiques mais la connaissance et l’expérience de l’accessibilité augmentant, il ressort que beaucoup de ces « accommodations » peuvent servir à tout le monde.

L’accessibilité se définit en quatre points.

Perceptibilité. Tout le monde peut percevoir le design quelles que soient ces habilités sensorielles.  Il est utile de mettre en place des informations redondantes (visuelles, auditives, tactiles) Plus >